Rénovation #2 : notre chambre, avant (2/2)

Dans cet article, on continue la rénovation de notre maison, avec la création d’une suite parentale. Vous pouvez retrouver le premier article pour comprendre comment cette rénovation a démarré ! Nous sommes partis d’une pièce très ancienne, que nous avons mis à nu pour recréer un espace chambre. Nous avons assaini l’espace et posé des Velux pour apporter de la lumière.

LE PLACO & LES CLOISONS

En Décembre 2017, nous avons continué la pose de l’isolant sur les murs de la chambre. Sur le mur du fond, nous avons posé du placo hydro (le vert, spécial pièces humides), puisque nous voulons y construire un espace salle d’eau. Une autre cloison sera donc posée dans le fond de la pièce pour créer cet espace, dans la largeur de la pièce (que l’on aperçoit au fond de la photo à droite ci-dessous).

En Mars 2018, après un début d’année au ralenti côté travaux, tout le placo de la chambre et du palier est posé, et les bandes du placo sont faites (ce que Pierre déteste faire). Sur les photos ci-dessous, on voit la pose de la cloison entre notre chambre et le palier, la pièce prendra alors son volume définitif. La pente du toit, la poutre imposante que nous devions garder, et l’emplacement du futur escalier ont déterminé l’emplacement de la porte de notre chambre, et ça tombait pile !

SUR LE BLOG, RETROUVEZ NOS AUTRES ARTICLE HOME & DÉCO, ET TOUS LES ARTICLES LIÉS A NOTRE RÉNOVATION !

LA CRÉATION DE LA SALLE D’EAU

En Avril 2018, Pierre s’est attaqué à l’espace salle d’eau. Les cloisons étaient posées, et l’espace était maintenant défini. Il s’est attelé à la création du plancher et d’une niche avec des carreaux de zelliges. Le sol de la salle d’eau est basé sur des tasseaux et des plots. Pierre a d’abord fixé des tasseaux sur les contours de la salle d’eau. Ils ont permis de créer la pente nécessaire à l’écoulement, et supportent une partie du sol de la douche. Pierre a ensuite posé les plots, il en a utilisé 8 sur la surface de 90cm x 270cm.

Une fois les tasseaux et les plots posés, Pierre a posé de l’aggloméré hydro pour créer le sol de la douche. Il a ensuite posé des bandes d’étanchéité sur les contours, le long des murs et aux raccords des plaques d’agglo. Ensuite, un enduit d’étanchéité a été posé sur tout le sol, et en le remontant sur les parois. L’objectif étant évidemment d’assurer une étanchéité parfaite du sol. Ensuite, nous avons choisi de poser un enduit béton couleur « ombre », puis une résine de protection satinée. Les photos seront dans le prochain article, sur « l’après » de la chambre !

LES PEINTURES

En Mai 2018, nous avons commencé les peintures, et nous voulions du classique. Nous avons d’abord peint toute la chambre avec une sous-couche blanche. Ensuite, nous voulions garder une couleur claire, mais garder du blanc ne nous plaisait pas. Nous avons finalement choisi un gris très pâle, le Gris Hanoï de Ripolin. Vous pouvez voir cette couleur un peu plus haut dans l’article, ou ci-dessous. On a adoré le rendu, et on s’en est également servi pour le palier.

Ensuite, nous voulions un mur d’un beau bleu dans la chambre. Nous avions d’abord choisi le Bleu Paon de Dulux Valentine. Comme vous le voyez sur la photo du milieu, la pose de cette couleur s’est révélée être un carnage… Aucune idée exacte de ce qu’il s’est passé. Le placo était pré-peint et nous avions passé la sous-couche blanche plusieurs jours avant. Finalement, après ce résultat atroce, nous avons décidé de ne pas nous acharner et de choisir une autre peinture. Nous sommes finalement partis sur la teinte Ombre Bleue d’Envie. Soulagement après la première couche, le résultat était canon (après la frayeur du bleu paon, on n’était plus sûrs de rien…). Une deuxième couche pour un résultat parfait, et nous étions ravis du résultat. Ce bleu est superbe !

LE SOL DE LA CHAMBRE

Suite à la mise à nu du sol (voir le premier article), nous avions décidé de ne pas garder les planchers d’origine, trop abîmés pour être récupérés. On a donc choisi plus original, un sol en OSB en 18mm d’épaisseur. On a pu s’occuper du sol en Mai 2018.

Pierre a d’abord posé une feutrine en sous-couche, pour un effet acoustique, voire de correction de la planéité du sol. Sur la photo de gauche, l’OSB est brut. Sur la photo de droite, il a été poncé et vitrifié 3 fois : un premier ponçage, assez fort, à grain 120, puis une première couche de vitrificateur. Le produit étant à base d’eau, les fibres de bois peuvent avoir tendance à ressortir. Il y a donc eu un second ponçage, plus léger, mais toujours à grain 120. Et enfin, deux couches de vitrificateur pour terminer. On est fan du rendu original et du parti pris que l’on a choisi. Ce sol donne à la chambre pas mal de caractère, et relève le reste de la décoration.

LA TETE DE LIT & LE DRESSING FAIT MAISON

chambre

Dès que la chambre (sol et murs) a été terminée, Pierre s’est attaquée à la création de la tête de lit et au dressing pour la chambre. Le dressing occupera tout un pan de mur, 3.6 mètres de long sur presque 3 mètres de haut. Quant à la tête de lit, elle doit séparer le lit (logique) de l’accès au dressing, car le lit sera au milieu de la pièce.

La tête de lit est donc un meuble comprenant des étagères de chaque côté du lit. A ce jour, notre lit est un 140cm en largeur, et cette tête de lit peut encadrer un lit de 160cm. Si un jour nous changeons de lit, cette tête de lit sera toujours parfaite. A l’arrière de ce meuble, il y a de grandes étagères.

Le dressing quant à lui occupe tout le mur du fond de la chambre, et a été fait maison et sur-mesure. Nous avons simplement calculé les largeurs pour y intégrer des paniers Ikea Komplement de 100cm en bas de chaque colonne. Nous avons choisi tous nos aménagements, les hauteurs d’étagères et les penderies. Tout a été fabriqué en médium de 22mm. Pierre a monté le dressing, nous l’avons fixé puis peint sur place. Ça a été l’épreuve de peinture la plus longue que je pense vivre dans ces travaux !

Au global, la tête de lit et le dressing ont été fabriqués entre Mai et Juin 2018. On a commencé la pose dès que le sol a été fini. Le montage de la tête de lit a été assez rapide, mais le dressing nous a demandé plus de temps. En Juillet 2018, on a fait un montage « à blanc » : nous avons monté tous les éléments du dressing, étagères, paniers et portes comprises, pour vérifier les ajustements. Ensuite, nous avons tout démonté pour commencer les peintures. La seule peinture de ce dressing a commencé mi-Juillet pour se terminer mi-Août 2018.

Après deux articles sur les travaux de notre chambre, le prochain vous montrera le résultat final ! A très vite !

SUR LE BLOG, RETROUVEZ NOS AUTRES ARTICLE HOME & DÉCO, ET TOUS LES ARTICLES LIÉS A NOTRE RÉNOVATION !

chambre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.