Chronique de grossesse : troisième trimestre

troisième trimestre

Je commence cet article sur le troisième trimestre de ma grossesse alors que Bichette a maintenant plus de deux mois, et je le termine juste après ses 3 mois. Le temps passe vite, et surtout, le nôtre lui est consacré. Je profite de ses (courtes) siestes pour écrire un peu.

SUR LE BLOG, RETROUVEZ LES ARTICLES SUR LE PREMIER TRIMESTRE, ET SUR LE DEUXIEME TRIMESTRE, DANS LA CATEGORIE MATERNITE.

TROISIEME TRIMESTRE, GROSSESSE & CONFINEMENT

J’ai démarré le troisième trimestre de cette grossesse avec un confinement et du télétravail. Le confinement, le chamboulement total appliqué à notre économie, a pas mal perturbé l’entreprise dans laquelle je travaille. Notre activité, d’un point de vue ventes, a beaucoup souffert à ce moment-là. Malgré tout, notre charge de travail, elle, n’a pas vraiment réduit : il fallait pouvoir joindre et faire le point quotidiennement avec tous nos clients. Je ne vais donc pas me plaindre, j’ai eu très peu de chômage partiel. De plus, le fait de travailler de la maison dès mi-Mars m’a permis de moins me fatiguer. Donc, malgré une période stressante, mon cadre de travail était top ! Quelques jours après moi, Pierre a également attaqué en télétravail. Lui à l’étage, moi au rez-de-chaussée. On se croisait pour prendre un café et on déjeunait ensemble à midi, c’était sympa !

Le confinement lui, m’a permis de me sentir protégée du virus. On n’est sortis que pour aller chercher nos drive de courses, ou pour mes rendez-vous médicaux. L’éloignement de nos proches n’était pas évident, mais le sentiment prédominant était d’être en sécurité, c’était le principal. Je savais que c’était une chance de pouvoir rester à la maison vu la situation, même si ça a pu aussi générer du stress. Comment la situation évoluerait-elle d’ici à mon accouchement ?

ET LE CONGE MATERNITE ?

J’ai commencé à sentir la fatigue physique pointer vers les 7 mois de grossesse. Rester la journée assise avait des répercutions sur mon dos en fin de journée. Ca n’était pas grand chose, alors je faisais avec. Et puis un soir, je me suis retrouvée avec un ventre tellement tendu, dur et douloureux (en contraction quoi), que j’ai changé de stratégie. J’ai donc travaillé depuis le canapé, calée dans les coussins pour soutenir mon dos. Ca a tout changé ! Ca, et le fait que la situation au travail s’apaisait un peu, donc moins de stress, j’ai pu travailler une semaine de plus.

Coté ventre justement, j’avais toujours ce « petit ventre », mais Bichette bougeait beaucoup, alors même si ma grossesse ne se voyait pas beaucoup (ça me vaudra une prise de bec avec une vieille aigrie chez Leroy Merlin à 8 mois de grossesse), je sais qu’elle est là ! Bichette bouge souvent, elle est énergique, surtout le soir quand j’essaie de trouver une position pour dormir. J’adore, aussi parce que ça me rassure, si elle bouge c’est qu’elle va bien !

Je me suis donc arrêtée le 19 Juin au lieu du 11. Une fois arrêtée, j’ai profité de ce temps pour faire du rangement dans les affaires de bébé, un peu d’avancement sur des choses qui trainaient à la maison, mais SURTOUT, j’ai passé du temps à ne rien faire. D’abord parce que la période avait été éprouvante niveau boulot, et aussi parce que j’en avais envie, tout simplement. Je n’y peux rien, j’aime toujours prendre parfois du temps pour ne rien faire. Là c’était l’idéal ! Tout le monde me disait « repose-toi ! », eh bien j’ai écouté !

SUR LE BLOG, RETROUVEZ NOS ARTICLES MATERNITE !

troisième trimestre

RENDEZ-VOUS & EXAMENS, ENCORE & ENCORE

A part pour l’échographie du troisième trimestre, je suis allée à mes rendez-vous médicaux seule. Les rendez-vous mensuels étant assez rapides, ce n’était pas dramatique. L’hôpital ayant décalé/annulé tous les rendez-vous non urgents, il n’y avait pas de retard dans les prises en charge, et ça c’était chouette. Tous mes examens se sont bien passés, ma prise de poids est restée limitée (sans que ça ait été un but), et seule ma tension était un peu surveillée.

Dans les dernières semaines, rendez-vous avec l’anesthésiste en prévision de l’accouchement. Clairement il n’a pas le temps, son planning est surchargé, le rendez-vous ne traine pas alors j’aborde très vite le « problème » de la péridurale. Je veux être sûre que les difficultés de la péridurale en 2018 soient bien présentes à l’esprit des équipes (spoiler alert, j’ai bien fait !). Il vérifie mon dos, ne vois aucune scoliose mais remet malgré tout une annotation dans le dossier, et hop c’est fini.

L’échographie du troisième trimestre est top, nous avons pu y assister tous les deux. La gynéco est adorable et répond à toutes nos questions. Bichette est en siège (et en transverse, donc dans un sens improbable), et ça par contre, c’est embêtant. Tout le reste est très bien, mais ce point fait que l’on programme une écho de contrôle trois semaines plus tard pour vérifier sa position. Si d’ici là elle ne s’est pas retournée, on pourra tenter une version (soit une manipulation manuelle externe de bébé pour l’aider à se mettre tête en bas). Au rendez-vous suivant, 10 jours plus tard, on constate que Bichette s’est retournée seule, on évitera donc la version !

ET L’ACCOUCHEMENT ALORS ?

Je pense synthétiser l’accouchement dans un article à part, parce que j’ai besoin de poser des mots sur cet évènement totalement à part, et qui n’a pas été de tout repos. Quant aux jours/semaines ayant précédé cet accouchement, et bien disons qu’il y a eu beaucoup d’attentes !

Spoiler alert bis, Bichette est née à J+6 du terme. Elle s’est donc bien faite attendre ! Je n’avais aucune contraction, aucun signe avant-coureur d’un accouchement imminent. Trois jours avant le terme, on allait faire les magasins à Reims, histoire de bouger et de prendre l’air. Eh bien même ça, ça n’a rien fait ! On est donc allés à l’hôpital vérifier que tout allait bien le jour du terme, puis le lendemain, puis à J+2, et enfin à J+4. A chaque fois, tout allait bien, elle comme mois. Mais bon, à un moment, il faut sortir, donc à J+4 on nous a dit « bon, venez demain matin, on vous déclenche ! ». Suite au prochaine épisode !

SUR LE BLOG, RETROUVEZ LES ARTICLES SUR LE PREMIER TRIMESTRE, ET SUR LE DEUXIEME TRIMESTRE, DANS LA CATEGORIE MATERNITE.

troisième trimestre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.